mardi 31 mars 2015

La minute glam

La minute glam c'est quoi ? 
Vous savez, c'est cet instant fugace où vous passez d'un d'être sensuel, parfait et éthéré, à une pauvre chose pathétique, voire répugnante ... Ce petit rien qui fait capoter tout votre plan pour être toujours la femme idéale ...

Vous voyez ce que je veux dire ? Oui, clairement, je pense que des moments comme ça, où on se dit "p***** de m**** ch*** de z**" ... des comme ça, on en a toutes eu.


Voici quelques exemples et je suis sure que ça vous rappellera des souvenirs. Et surtout, on prend du recul ... on est des déesses oui ou non ??!!





1 - Le mascara et l'éternuement

J'ai passé du temps à me faire un chouette make-up, je suis belle, je suis presque prête, je viens tout juste d'appliquer mon mascara et vraiment, je suis canon ... et il arrive, je le sens, dans 15 secondes max il sera là, j'ai beau essayer de le retenir, mais rien à faire ... lui, c'est l'éternuement. Après m'être défigurée devant la glace à essayer de le contenir, c'est peine perdue, il sort de manière fracassante et BAM ! Tout le mascara encore humide s'auto-transfère de mes cils à ma paupière supérieure et inférieure ... (sans parler du fait qu'il va maintenant falloir nettoyer le miroir).

2 - Le rouge à lèvres et le mouchoir

J'ai passé du temps à me faire un chouette make-up blablabla, je suis canon mais bon, ça tout le monde le sait ... Ce jour là j'ai misé sur un beau rouge à lèvres bien pigmenté, un de ceux qui s'appliquent au raisin quand ils sont encore neufs et suffisamment biseautés, ou alors au pinceau. J'y ai passé 5 bonnes minutes, je suis parfaite. Et ce jour là, j'ai dû croiser un tuberculeux dans le métro, car je sens que je vais devoir me moucher. Et vite. Entre renifler bruyamment ou se moucher, le choix est vite fait ... bon, je connais les conséquences mais je me mouche, pas le choix ... On essaye de faire ça discret, surtout si on est en présence d'autres humains ... Et là ... adieu le rouge à lèvres qui a migré sur le mouchoir en papier, mais que celui de la lèvre supérieure s'il vous plait (et encore, pas de partout et pas de façon harmonieuse) ... eh oui, la lèvre inférieure, elle, a toujours sa jolie couleur ... et je ne ressemble plus à rien, en prime j'ai le nez rouge et gonflé ... vu que je n'ai pas le temps de tout refaire, je mords dans un mouchoir (propre) pour enlever un max de couleur et je mets un baume, histoire de diluer le tout ... me voilà quelconque, là où une minute avant j'étais sublime ...

3 - Le pschitt dans le nez

Mon tuberculeux du métro a vraiment bien fait les choses, j'ai 38.2°C, la tête dans un étaux et les oreilles qui bourdonnent. Le pharmacien m'a conseillé des pastilles pour la gorge et un pschitt dans le nez, 3 fois par jour. OK, donc en semaine, ça veut dire au moins une fois au bureau, à l'heure du déjeuner. Histoire de faire discret, je vais aux toilettes : devant le lavabo, je sors tout mon attirail, j'introduis la canule dans une narine, je pschitte, et juste au moment où je renifle bruyamment (vous l'avez ?), ma supérieure hiérarchique/la canon de la compta/mon ennemie jurée (rayez les mentions inutiles) entre, esquisse un petit sourire en coin sans même prendre la peine de me regarder, et entre dans le toilette ... Honte historique : 1 - Glam power : 0.

4 - Le rire de gorge

On rit, mais qu'est ce qu'on rit !! On rit à en pleurer, à ne plus contenir la façon dont on rit, à ne plus réfléchir à "est ce qu'on voit mes gencives/mes plombages/ma couronne ? " Non, on rit vraiment de bon cœur. Et subitement, cet événement très étrange ... Le son qui sort de votre gorge à cet instant précis ne ressemble pas à un rire, non, ça ressemblerait plutôt à un rot, en fait ... Tout le monde se pisse dessus, et vous, c'est bizarre, mais vous ne riez plus et vous avez très chaud, tout à coup ...

5 - Le vol retour

Vous avez passé une semaine de vacances paradisiaques avec votre nouveau boyfriend, la semaine idéale, vous êtes tous les deux love love, et vous en êtes encore au stade de cette relation où on fait pipi la porte fermée. Vous êtes encore dans la maîtrise de vous et de votre corps (plus pour longtemps, vous verrez ...). La semaine a été super, mais fatigante, vous avez bronzé et visité la journée, beaucoup mangé et beaucoup bu, dansé toute la nuit (et plus, si affinités), bref les deux heures de vol qui s'annoncent seront l'occasion de dormir un peu. Vous êtes belle comme un cœur (petit short en jean, Tshirt négligemment loose, sandales adorables, bun vite fait bien fait avec quelques mèches qui sortent, la peau dorée et un chèche local autour du cou, bref, un canon, votre mec est comme un dingue d'avoir à ses côtés une fille comme vous). L'avion décolle, vous vous endormez ... et au bout de 15 minutes, vous êtes réveillée par un bruit tonitruant qui vous fait tout d'abord penser que quelqu'un est en train de passer la tondeuse à gazon juste à côté de votre oreille ... Mais non, c'est bien vous qui ronflez comme un général Allemand, là, avachie, bouche grande ouverte ... et votre mec, lui, se demande si c'était vraiment une si bonne idée que ça ... Nota Bene : s'il vous sourie tendrement et qu'il remet une mèche derrière votre oreille, c'est gagné ;-)

Plein de bises ultra glam et à très bientôt !! 



11 commentaires:

  1. Ahahah mais c'est teeeeeellement ça, j'adore ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ha ha ha merci Emma pour cet article formidable qui m'a fait sourire, que dis je rire tant il est frais et criant de vérité!

    Passe une belle nuit!

    Des bisous Caro

    RépondreSupprimer
  3. l'éternuement, je crois que c'est le pire x'D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair !! Ca n'arrive pas souvent mais à chaque fois c'est la cata !!

      Supprimer
  4. hihi j'ai bien ri, ça sent le vécu!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument, quasiment toutes ces galères me sont arrivées !! :-)

      Supprimer

Laissez un commentaire sur l'article, ça me fait plaisir de vous lire !!